Comment choisir où faire son maquillage permanent ?

Mis à jour : avr. 26




Le maquillage permanent est une pratique en plein essor. C’est quasiment un geste médical qui demande une grande maitrise et pourtant, il est très peu réglementé. Très demandé dans les salons de beautés, cette prestation est bien souvent rajouté à la carte par les esthéticiennes. Vous en avez sûrement vu des publicités passer sur Internet et sur les réseaux sociaux.

Je sais, toutes ces jolies photos et vidéos vous donne envie de succomber sans trop attendre ni réfléchir ! Mais attention ! Souvent, il est difficile, voire impossible, de se faire une bonne idée des compétences qui se cachent derrière ces professionnels...


Beaucoup de mes clientes ont eu des mauvaises surprises avant de venir me voir. Elles arrivent parfois désemparées et très déçues des résultats de leur récent maquillage permanent. Contrairement a un tatouage corporel raté, le maquillage permanent se trouve en plein sur la figure et se cache donc difficilement.

Je suis la première a constater le résultat de certaines dérives. Je me suis dit qu'il était donc important de vous donner les bases pour bien choisir à qui confier votre visage. Voici donc un petit guide des choses qu’il faut savoir. Je vous donne la clef pour avoir vos sourcils de star !


comment choisir à qui confier ses sourcils ?


1. Vérifier le lieu :

Le lieu est le premier indicateur : beaucoup de témoignages présents sur Internet racontent que des praticiens peuvent accueillir leurs clients, non pas dans un local prévu à cet effet, mais dans leur propre appartement ou maison privée. Tout comme le métier de tatoueur auquel il se rapproche beaucoup, le maquillage permanent est soumis à des règles d’hygiène très strictes :


· Les locaux de l’activité doivent réserver une salle exclusivement destinée à la pratique du maquillage permanent, entretenue quotidiennement de manière hospitalière pour garantir l’hygiène des pratiques.

· Chaque professionnel doit avoir une salle d’attente.

· Nous devons nous laver les mains avant chaque acte puis porter des gants changés entre chaque client.

· Enfin le matériel doit être stérile, ça coule de source. Pourtant j'ai pu entendre d'effroyables témoignages de clientes qui m'ont fait froid dans le dos.


Dernières choses, le maquillage permanent est un savoir-faire complexe, une discipline. Rares sont les professionnels qui sont capables de jongler entre les métiers. Les dermographes qui perdurent et arrivent à faire carrière s'y consacrent à 100%. Certains instituts peuvent donc proposer des prestations de maquillages permanents, mais assurez vous que les personnes qui s'occupent de piquer sont bien qualifiées. De même qu'un restaurant qui proposera à sa carte sushis, burgers, poissons, viandes, plate, pizza, ... , ne vous inspirera de la méfiance, dans la beauté c'est un peu pareil.



2. Vérifier les obligations

Comme je vous l’ai dit, il y a peu d’encadrement pour ce métier. Par contre, nous avons quelques petites obligations :


Obligations de déclaration et de formation :

· Les professionnels du maquillage permanent, comme ceux du tatouage, doivent pouvoir fournir une attestation de formation à hygiène et la salubrité (article R.1311-3 du code de la santé publique). On va vous ouvrir la peau afin d'y implanter un corps étranger, il risque d’y avoir des micro-saignements, la peau est ouverte au moment où les aiguilles pigmentent. Il est donc de bon sens d’être piqué dans un espace propre avec un professionnel qui sait ce qu’il fait afin d’éviter tout risque d'infection ou d'allergie.

· Chaque praticien doit également être déclaré à l’ARS, Agence Régional de Santé (décret du 19 février 2008). L’agence régionale de santé est un établissement public administratif de l'État français chargé de la mise en œuvre de la politique de santé dans sa région. (Pour aller sur le site de l'ARS de la région Nouvelle-Aquitaine cliquez-ici).

En vérifiant ces deux premiers points vous aurez la certitude que le professionnel que vous avez choisi est dans les règles.


Obligation de communication :

Avant de se soumettre à maquillage permanent, chaque client doit être informé des risques auxquels il s'expose. Je vous détaillerais cela un peu plus bas lors du rendez-vous.


La formation et les diplômes de votre professionnel

Comme le métier est pour le moment peu encadré, il est possible de pigmenter sans formation (mise à part celle d’hygiène et de salubrité mentionné plus haut.)

Malheureusement pour vous, beaucoup de personnes se lancent sans avoir eu les formations adéquates. Les formations en France sont plus ou moins sérieuses et c’est bien là le problème. Certaines n'enseignent pas grand-chose et pourtant peuvent être conventionnées…

Il y a même des soi-disant professionnels "autodidactes" qui se forment avec YouTube ... Attention donc à ce point !


L’image et la réputation du professionnel

Il vous faut maintenant vérifier la réputation du praticien. Les avis sur Google et Facebook sont les meilleurs indicateurs, même s’ils peuvent être faussés. Regardez ensuite les photos des réalisations, sa façon de communiquer et d’échanger avec sa clientèle, si le travail et l'état d'esprit vous correspondent, vous pouvez prendre rendez-vous ! :)


3. Vérifier comment se passe la consultation

Ça y est, pour vous tout parait bon, vous avez même pris rendez-vous ! Bravo, mais il y a une dernière petite chose à vérifier :


Avant de se faire pigmenter, chaque nouvelle/eau client(e) doit pouvoir poser toutes les questions à son praticien, puis remplir un questionnaire détaillé permettant de vérifier son état de santé et savoir s’il sera apte à recevoir une pigmentation ou non. Ce questionnaire de santé est indispensable et sera le dernier point important à vérifier avant de valider la prestation de vos nouveaux sourcils ou tout autre maquillage permanent.


Pour conclure

Même s’il y a peu d’encadrement dans ce secteur d’activité à ce jour, il y a un minimum de choses qui peuvent être vérifiée afin de vous ouvrir les yeux et de vous permettre de choisir le bon professionnel sans trop de risques. Comme j'aime à le dire, on a le maquillage permanent que l'on mérite alors j'espère que ce guide vous aura ouvert les yeux et surtout permettra de vous sentir tout de suite heureux du résultat sans devoir passer par un rattrapage.

Merci pour votre confiance !


- Michèle, votre dermographe